L'information vue par louboutin, pas cher les infos livrées.

louboutin–pascher.fr

comptabilité entreprise
comptabilité entreprise

Faut-il travailler avec un cabinet d’expert comptable pour entreprises ?

| 0 Commentaires

Les missions confiées à des experts comptables sont nombreuses. Non seulement en comptabilité mais aussi dans d’autres fonctions. L’expert comptable est un collaborateur proche et incontournable du chef de l’entreprise. La comptabilité est ce qu’il nous faut pour la gestion générale de l’entreprise. Une mauvaise gestion de la comptabilité peut entraîner le détournement du fonctionnement général de l’entreprise.
Bien évidemment que la mission principale du chef de l’entreprise est la gestion de comptabilité. Mais il a également plusieurs autres missions secondaires. Dans les différents domaines de l’entreprise, l’expert comptable est le meilleur assistant de l’entreprise. On peut même voir l’intervention d’un expert comptable Ixelles dans le contrôle de gestion et l’administration générale de l’entreprise.

Travailler avec un expert comptable pour les différentes obligations de l’entreprise

La loi exige de chaque entreprise d’acquitter des obligations comptables en fonction de leur régime. Alors que l’entreprise est soumise aux différents régimes juridiques. Le régime juridique de chaque entreprise est tellement important non seulement en comptabilité mais aussi en fiscalité. Chaque entreprise est soumise à l’un de deux régimes suivants :

  • Le régime auto entrepreneur
  • Le régime du bénéfice réel

Le régime auto entrepreneur

Comme son nom l’indique, le régime auto entrepreneur désigne l’entreprise qui travaille au sein des entreprises individuelles. Le régime d’auto entrepreneur peut même être divisé en deux catégories selon la dimension de l’entreprise.

Le régime micro BNC

C’est le régime au niveau le plus inférieur. L’importance de chaque régime varie en fonction de son revenu mensuel. Ainsi, le régime micro BNC regroupe toutes les entreprises qui perçoivent une rémunération mensuelle de 75 200 euros. C’est qui est considéré comme un salaire minimum. C’est pourquoi, la loi accordée une faveur à toutes les entreprises soumises au micro BNC. Ils ne sont pas soumis à des obligations comptables ni à des obligations fiscales. Plus précisément, leurs obligations comptables et fiscales sont ultra légère. Les seules obligations comptables qu’ils doivent acquitter est le journal de la recette et des dépenses. C’est le même pour la fiscalité, il n’est pas soumis à de différentes obligations fiscales.

Le régime de déclaration contrôlée

Ceux qui ne sont pas concernés par le régime micro BNC entrent dans le régime de déclaration contrôlée. Ce qui signifie que le régime de déclaration contrôlée est soumis aux entreprises qui perçoivent un salaire mensuel supérieur au salaire plafonné au régime micro BNC.
Par rapport au régime micro BNC, le comptable de ce régime a des obligations comptables plus ou moins complexes. De ce fait, l’entreprise peut gérer elle-même la comptabilité. Mais il est beaucoup plus préférable de demander l’aide d’un expert comptable professionnel. Ainsi, ce dernier ne s’occupe pas seulement de la comptabilité. Il peut également gérer d’autres fonctions comme la fiscalité, le social et les affaires juridiques de l’entreprise.
D’ailleurs, vous n’êtes pas obligé d’engager un comptable à plein temps. Il est de nos jours de sous-traiter la comptabilité grâce à des prestations en ligne de comptabilité. Chaque comptable perçoit une rémunération en fonction du service rendu.

Le régime du bénéfice réel

Tout professionnel qui exerce son travail en Société est soumis au régime du bénéfice réel. On peut distinguer deux types d’entreprises sociétaires : il y a le régime de société libérale et le régime de société commerciale. Qu’il soit une société libérale ou une société commerciale, ils sont soumis à la même obligation comptable.
Elles sont soumises à des obligations comptables très complexes. Il se résume en deux livres importants. Le livre de journal pour la gestion et l’enregistrement du compte journalier de l’entreprise. Il y a également les revues annuelles pour l’enregistrement du compte annuel de la société.

Laisser un commentaire

Champs Requis *.